Côte d’Ivoire : Wim Vanhelleputte : «2014 a été une bonne année, 2015 le sera encore plus»

wim
Wim Vanhelleputte, Directeur Général de MTN en Côte d’Ivoire

La traditionnelle cérémonie de vœux du nouvel an, qu’organise MTN Côte d’ivoire avec ses clients et partenaires, a servi de cadre, cette année, pour annoncer 8 millions d’abonnés et faire une rétrospection des 10 ans d’exercice en Côte d’ivoire. Le 8 millionième abonné a été déterminé sur la base de la méthode RGS-90 (le nombre de personnes ayant utilisé les services de MTN sur une période de 90 jours). Wim Vanhelleputte, Directeur Général de la structure, affirme qu’«en seulement quelques années MTN est passé du stade de simple opérateur mobile, Mobile Telecommunications Network, en opérateur global disposant d’offres fixe, mobile, internet et des services rattachés».

Revenant sur les performances de sa société, sacrée meilleur opérateur sous régional selon le jury Africa Telecom People 2014, il s’est félicité que l’ARTCI lui ait accordé également la palme d’or du marché ivoirien sur 2 années consécutives. C’est le fruit de moyens colossaux dégagés par MTN, pour assurer un leadership durable dans le secteur des technologies de l’information et de la communication. Il a fallu, rien que pour l’année écoulée, 40 milliards d’investissements, essentiellement dans la fibre optique, pour améliorer les services 3G à Abidjan et à l’intérieur du pays. Par ailleurs, 300 nouvelles localités, couvertes en un an, seraient désormais en mesure de profiter de cette technologie de pointe. Enfin, pour accompagner une économie qui se veut émergente, 2 data centers (Yopougon et Bingerville) ont été construits. Avec ses infrastructures, l’hébergement des services en cloud et le hosting pourraient être plus faciles chez les internautes.

La plus grosse fierté viendrait du mobile money où 1 abonné sur 8 (1 million de clients) aurait adhéré au produit. Par ce système on peut s’inscrire en ligne, transférer de l’argent, payer une facture (eau, électricité, TV) ou payer son passage sur le pont HKB (fleuron du réseau routier en Côte d’Ivoire). A peut prêt 15 usages sont possibles aujourd’hui avec la monnaie électronique de MTN. Cela devrait se muer en une centaine cette année a affirmé Wim Vanhelleputte. Il reconnaît cependant que le marché c’est beaucoup recentré et qu’il faut puiser dans l’innovation pour éviter de «mourir». Pour lui MTN continue de chercher de la croissance sur la voix même si l’avenir se trouve du côté de la data.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s