Pulse, la solution pour le monitoring du transfert d’argent en Afrique?

Dans un communiqué officiel, la société indienne de solutions à valeur ajoutée – Mahindra Comviva – se félicite du lancement par sa filiale Terra au Nigéria, le mardi 8 février de «Pulse», une plateforme qui «assiste les autorités financières à avoir des statistiques plus détaillées et plus fiables sur les flux de transferts de fonds afin qu’elles soient capables de concevoir des politiques adaptées porteuses de croissance pour l’industrie». Pulse permet de poser clairement, et peut être d’avoir une réponse à, la question du monitoring des transactions financières via les téléphones sur le continent.

mobilemoney.jpg

Le nombre de transactions financières via les systèmes électroniques ne finit pas de grimper. C’est donc le nouvel eldorado des banques, opérateurs de téléphonie mobile, etc. Pour illustrer cela, voyons les conclusions de l’Initiative Africaine sur les Politiques de Services Financiers via la téléphonie mobile, qui a tenu sa 4ème table ronde les 4 et 5 février 2016 à Dakar.

Selon elle, rien que pour la zone UEMOA l’on enregistre une forte progression du nombre d’utilisateurs des Mo-Mo (Mobile Money) qui est passé de 10 à près de 21 millions de 2014 à 2015. Se sont également environ 5 000 milliards de FCFA (7,5 milliards d’euros) qui aurait été transités par les mobiles. Associé à cela les transferts de fonds internationaux estimés à 440 milliards de dollars pour l’Afrique et l’enjeu d’une analyse profonde s’impose. Par ailleurs, des banques comme BNP Paribas s’associent à Twitter ou des opérateurs financiers comme Western Union s’associent à Viber pour rendre encore plus innovant leurs services de transferts d’argent.

Il faut donc une solution fiable capable d’avoir la maitrise de l’information en temps réel de tous ces circuits financiers afin de garantir les intérêts de toutes les parties par les régulateurs qui sont en général les banques centrales. Pour ce faire, Terra, met en place, Pulse qui audite toutes les transactions via mobile pour «pour aider les autorités et les régulateurs financiers à mesurer avec exactitude les transferts de fonds ».

En fait sa solution consiste à créer un corridor qui agrège, retrace avec exactitude. contrôle et mesure tous les flux de transferts d’argent.  Terra «donne l’accès aux transferts internationaux en procédant à l’interconnexion  des fournisseurs de services de monnaie électronique, des agences de change et des compagnies de transfert de fonds».

Nous reviendrons dans un prochain article sur détails techniques de Pulse et nous ferons un comparatif avec d’autres solutions existantes expérimentées de façon satisfaisante en Tanzanie et au Ghana.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s