Orange Money accepte désormais les transferts de comptes bancaires

Annoncé depuis plus d’un an, le service est devenu opérationnel. Désormais, on peut alimenter son compte bancaire à partir d’un compte Orange Money en Côte d’Ivoire, en Guinée et au Niger.

Un nouveau statut d’EME

Depuis le mois de février Orange Money (OM) est devenu un établissement de monnaie électronique reconnu par la BCEAO ce qui lui permet d’être reconnu par toutes les banques. de Côte d’Ivoire, du Mali, du Sénégal et du Niger. Si le communiqué parle beaucoup plus d’un partenariat avec Ecobank, c’est peut être pour mettre en avant le cas particulier de la Guinée qui n’est pas dans la zone UEMOA. Car dans les faits tous les clients OM qui ont des comptent dans les autres banques – sauf retard d’adaptation-ont la possibilité d’alimenter leur compte OM à partir du compte en banque et vice versa.

Développement de l’inclusion financière

Cette nouvelle fonctionnalité devrait à terme développer l’inclusion financière dans ces trois pays où des millions de personnes sont conquis déjà aux paiements de factures et aux transferts d’argent via mobile. En Afrique de l’Est, le partenariat entre Equity Bank et M-pesa de est un bon cas d’école. Il a permi du jour au lendemain à des millions de kenyans d’avoir des comptes bancaires de façon induite et plus simplifiée.

Une finalité qui séduit énormement les banques centrales dans leur quête de traçabilité des transactions financière en vue de lutter efficacement contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.

wp-1458607532286.jpg

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s